KEW, 26 ans
 

Ma poitrine était magnifique

J’ai 26 ans et je n’ai jamais eu de poitrine !
Est-ce dû en partie à mes origines asiatiques ?

Mettre un soutien-gorge de taille 85A ne me servait qu’à rembourrer ma poitrine. Le dr Verron a répondu à toutes mes questions concernant le Macrolane lors de notre premier entretien par téléphone qui a duré presque 1h.
Le Macrolane est la solution qui me correspondait le mieux, je voulais une poitrine naturelle et dont la taille est proportionnelle à mon corps.
Le jour de l’injection, j’ai demandé à mon compagnon de m’y accompagner, ne sachant pas si je serais capable de conduire pour rentrer (il fallait bien compter 1h de route). L’injection du Macrolane a été un peu douloureuse car l’anesthésie a mis du temps à agir sur moi. Le dr Verron a cependant était très patient et a bien pris le temps de m’injecter davantage d’anesthésiant. Le résultat était stupéfiant ! Ma poitrine était magnifique (même avec l’oedème), j’avais enfin ce que je n’avais jamais eu et mon complexe s’était enfin envolé ! Je n’avais plus vraiment mal une fois l’injection terminée mais j’étais contente de ne pas conduire, le quart du Lexomil que j’avais pris faisant effet. La première nuit a été assez difficile, la position allongée n’était pas confortable. Le lendemain, j’ai pourtant pu retourner au travail (celui-ci n’étant pas trop physique, je suis toute la journée assise devant un écran d’ordinateur). Les douleurs étaient tout à fait supportables grâce au Spifen.

Au bout de 3 jours, j’ai enlevé l’élastoplaste. Ma poitrine était devenue encore plus naturelle visuellement (l’oedème étant parti), elle reste encore dure (il faut bien compter un mois pour qu’elle retrouve un toucher naturel) mais mon compagnon était ravi. J’avais encore du mal à dormir avec une position autre que sur le dos mais rien de comparable par rapport à la première nuit. Les douleurs s’estompaient de jour en jour. Il m’était tout à fait possible de faire les tâches quotidiennes.

Une semaine après, j’ai revu le dr Verron pour l’enlèvement des points. On a refait des photos à J8 et le résultat était encore plus superbe qu’à J0. Mon entourage n’a rien remarqué car avant je ne mettais que des soutiens-gorge rembourrés. Aujourd’hui, je fais la même taille mais sans aucun artifice !
Cela fait une dizaine de jour maintenant, je n’ai plus aucune douleur sauf si j’appuie sur ma poitrine. Mes cicatrices ne se voient presque pas, on dirait deux simples petites égratignures.

Je suis absolument ravie de cette nouvelle poitrine et je me demande comment j’ai fait avant !

Répondre à cet article

Haut de page